Êtes-vous prêt pour ce voyage sur la Lune ?!

Bienvenue dans la belle communauté Moondies.

Allô Allô ! Tout d’abord, je me présente !

Je suis Claudia, alias Maman.cactus sur Instagram. Je suis une maman de 2 beaux garçons âgés de bientôt 3ans et 1an. Je suis également éducatrice à l’enfance depuis près de 7ans et depuis mes débuts, j’ai la chance de travailler avec les poupons ainsi que les 18-24 mois. De plus, je suis également diplômée en éducation spécialisée.

Alors m’amuser à trouver des interventions ludiques et adaptées, d’observer et de comprendre le développement des enfants fait en quelque sorte partie de moi :) C’est d’ailleurs pour ça que j’ai accepté avec joie cette belle collaboration avec  Moondies, afin de démystifier, de partager avec vous sur ce blogue mes petits trucs, mes interventions et mes connaissances pour vivre avec vous cette étape de la propreté le plus positivement possible ! :) J’espère que vous aimerez, que vous aller vous y retrouver, vous y référer et que ceci pourra vous aider à apprivoiser ce magnifique voyage vers la propreté !


Pour commencer, avant de répondre à cette fameuse question: Comment faire pour ''mettre propre'' mon enfant?, essayons ensemble de mieux comprendre Qu’est-ce que la propreté.

La propreté est, à mon humble avis, l’étape ultime de la vie d’un enfant vers un désir d’autonomie presque complète. C’est d’ailleurs beaucoup plus que ça. C’est une étape de maturité du corps au niveau physiologique et psychologique. Car il faut savoir que pour arriver à cette étape de développement, le corps de l’enfant doit être prêt. À la suite de mes lectures, de mes apprentissages provenant de mes études, on dit que c’est vers 18 mois que les muscles des intestins, vessie, sphincters arrivent proche de la maturité. C’est à dire que l’enfant commence à pouvoir ‘’se retenir’’. Mais la plupart du temps c’est entre 2 ans et 4 ans que le processus de propreté s’enclenche.

Idéalement, avant de vraiment se lancer là-dedans, l’enfant dois apprendre à contrôler ses muscles, sa vessie et aussi au niveau des selles. Il est préférable que l’enfant soit capable de reconnaître certains signes et sensations que son corps lui envoie. ‘’ Qu’est-ce que ça me fait comme sensation quand j’ai ‘’envie’’ ou quand ‘’j’ai fait pipi, caca’’. Tout ceci est un long mais beau processus. Cela peut prendre entre 3 mois et 6 mois une fois que l’enfant est totalement prêt pour tout maîtriser. C’est tellement de nouveauté pour leur petit corps et beaucoup de choses à assimiler. Notre meilleur allié dans ce voyage, mis à part l’autre parent et/ou la famille, c’est la Patience, la bienveillance et beaucoup d’amour. Car veut veut pas, on a tous hâte comme parent de laisser les couches pour passer à l’étape des bobettes ! Mais comme vous, moi aussi je suis me suis un peu hâtée dans ce processus. J’avais plus hâte que que mon fils ! Même si je voyais certains signes, j’ai oublié la partie psychologique de cette étape de développement. Car oui, si votre enfant montre beaucoup de signes avant coureur, s’il n’est pas prêt psychologiquement, cela ne servira à rien de le pousser à être propre même que cela peut avoir l’effet inverse.
Et là je vous entends me dire : ‘’Mais là Claudia, c’est quoi ces fameux signes que mon enfant serait prêt pour commencer cette étape-là ?! ‘’
Je vous dis cela sans plus attendre et grâce à vos témoignages, mon expérience de maman et d’éducatrice ainsi qu’à mes lectures sur le sujet je vous partage une belle petite liste.


Quels sont les signes à observer avant de partir sur la lune.

Tout d’abord l’enfant peut :

  • Montrer de l’intérêt à tout ce qui porte au niveau de la salle de bain. Il éprouve l’envie de vous accompagner à la toilette, de regarder dedans après votre travail (lol). Il pose des questions sur ce qu’il voit selon son niveau de langage, il démontre de l'intérêt à s’assoir sur la toilette ou par terre proche de vous.
  • Il vous imite dans vos actions à la toilette ou veut imiter les autres qui vont à la toilette. S’il fait tout ça c’est peut-être le moment d’aménager votre salle de bain en achetant un pot ou un siège de toilette pour l’encourager dans son désir d’imitation.
  • L’enfant est de plus en plus à l’aise pour exprimer ses besoins, son envie ou ses sensations lorsqu’il y a du pipi/caca dans sa couche. Il peut exprimer de l’inconfort, vouloir enlever sa couche, l’envie d’être nu.
  • Si vous remarquez que votre enfant commence à être plus agile pour s’habiller et se déshabiller seul c’est quand même un signe intéressant car prochainement il devra baisser son pantalon pour aller à la toilette/pot.
  • Si vous constatez que sa couche est sèche de plus en plus longtemps alors c’est un bon signe de maturité au niveau physiologique.

Donc voici tous de beaux signaux que vous pouvez observer chez votre enfant .
Par contre, il ne faut pas oublier la partie psychologique. Si l’enfant n’est pas prêt psychologiquement à cette étape, tout ça sera inutile. Il faut vraiment que ça vienne de lui. C’est un tout. Si l’enfant n’a pas encore la confiance en lui nécessaire, le goût et l’envie de s’investir dans cette grande étape alors il faut le respecter et suivre son rythme.

Pour finir, je dirais, de par mon expérience de maman, qu’il faut beaucoup se parler à soi-même mais également SE faire confiance, en nous et en notre jugement de parents. Nous devons garder en tête que malgré notre grand désir pour cette aventure, c’est notre enfant qui en est l’acteur principal. C’est lui le petit astronaute qui va s’envoler vers la lune. C’est à lui que revient la décision, c’est son corps, ses sensations. Je sais que certains d’entre vous vivent peut-être de la pression sociale, mais je vous le dit:

FAITES VOUS CONFIANCE ET FAITES CONFIANCE À VOTRE ENFANT.


S’il se sent respecté et en confiance , ça va se faire tout seul en temps voulu. Promis (L)


On se revoit bientôt dans un autre article qui portera sur le ‘’comment faire’’.


À bientôt les Moondies !


Partager ce message